LA CHARITÉ Claude

La critique d’actualité dans les Bibliothèques d’Antoine Du Verdier et François Grudé de La Croix du Maine
Les Bibliothèques de La Croix du Maine (1584) et de Du Verdier (1585) sont deux vastes répertoires biobibliographiques portant sur les auteurs français de toutes les époques, y compris sur des écrivains encore vivants au moment où les bibliographes compilent leurs notices. En retenant l’ancienne distinction entre l’histoire littéraire qui porte sur les écrivains
décédés et la critique littéraire qui porte sur des contemporains, il s’agira d’étudier le traitement réservé aux uns et aux autres pour voir à quoi pouvait ressembler la critique littéraire d’actualité (entendu dans un sens large, à savoir sur des auteurs contemporains) à la Renaissance.

* * *

Spécialiste de la Renaissance et des lettres québécoises au XIXe siècle, Claude La Charité est professeur à l’Université du Québec à Rimouski et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire. C’est à ce titre que sa présence est essentielle à notre projet, car l’histoire littéraire à la Renaissance porte les premières traces de l’émergence de la critique d’actualité comme en témoigne sa proposition de communication. Pour poser les fondements historiques, théoriques, mais également méthodologiques de la critique, l’étude des Bibliothèques des humanistes est incontournable.

Il a notamment publié :
– avec Julien Goyette (dir.), Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, 2013;
– avec Rainier Grutman (dir.), Philippe Aubert de Gaspé père et fils en revue, Québec et Montréal, Presses de l’Université du Québec et Voix et Images, 2013;
– «Joseph-Charles Taché et l’Institut littéraire de Rimouski», dans Julien Goyette, C. La Charité et Catherine Broué (dir.), Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, 2013, p. 39-62;
– avec Violaine Giacomotto-Charra et Myriam Marrache-Gouraud, Rabelais, aux confins des mondes possibles. Le Quart livre, Paris, PUF, 2011;
– avec Roxanne Roy (dir.), Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2012;
– avec Marc André Bernier (dir.), Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009;
– «Ubaldo Montelatici et la réfutation du Dialogo della bella creanza delle donne comme théologie platonicienne de l’immortalité du désir», dans François Roudaut (dir.), Religion et littérature à la Renaissance. Mélanges en l’honneur de Franco Giacone, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 393-410;
– «L’édition lyonnaise de 1586 des Hieroglyphica de Valeriano dans la bibliothèque du Collège Sainte-Marie», dans Janick Auberger (dir.), Quand les Jésuites veulent comprendre l’Autre. Le témoignage de quelques livres anciens de la collection de l’UQÀM, Québec et Montréal, Presses de l’Université du Québec, 2012, p. 123-142.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *