POIRSON Martial

L’allégorie théâtrale comme critique dramatique en action à l’âge classique
La communication proposée consistera, à partir du jalonnage d’un vaste corpus de pièces, à mettre en évidence la façon dont la comédie allégorique, dès lors qu’elle met en scène des figures appartenant au milieu théâtral, non seulement se livre à un inventaire raisonné des innovations en matière de spectacle, mais encore esquisse une poétique inductive ou pragmatique visant à poser les bases de sa propre dramaturgie, loin des canons en vigueur et des genres consacrés. En se plaisant à évoquer les réactions des spectateurs, elle configure en outre un premier champ théâtral, structuré par la multitude en rumeur, relevant d’une certaine politique de la représentation en régime de modernité.

* * *

Ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé en sciences économiques et sociales, docteur de l’Université Paris X Nanterre, Martial Poirson est actuellement professeur des universités en lettres et arts à l’Université de Grenoble 3 et à la New York University (Paris). Il est également directeur de l’UMR LIRE (Littérature, idéologies, représentations, XVIIIe-XIXe siècles). Ses recherches, qui portent sur la construction sociale et politique de la mémoire collective et la présence de référents historiques dans les cultures et imaginaires populaires, intéressent particulièrement la problématique de notre colloque. Sa présentation permettra d’approfondir les relations entre la critique d’actualité et les problèmes de poétique des formes.

Il a notamment publié :
Les audiences de Thalie. La comédie allégorique, théâtre des idées à l’âge classique (XVII-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, 2013;
Économie du spectacle vivant, Paris, PUF, 2013;
– avec Isabelle Barbéris (dir.), Économies du rebut. Poétique et critique du recyclage au XVIIIe siècle, Paris, Desjonquères, 2012;
– avec Florence Magnot (dir.), Ombres de Molière. Naissance d’un mythe littéraire à travers ses avatars du XVIIe siècle à nos jours, Paris, Armand Colin, 2012;
Spectacle et économie à l’âge classique (XVII-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, 2011;
Les scènes de l’enchantement. Arts du spectacle, théâtralité et conte merveilleux (XVII-XIXe siècles), Paris, Desjonquères, 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *